Utopia, réalisation

Fin 2014, je décide de passer à autre chose musicalement, après quelques temps sur le projet After R. Projects et ses quelques réussites : de belles rencontres avec de nouveaux fans, des titres qui ont leur petit succès. 2015 allait voir un nouveau projet aboutir.

artwork7artwork pour Utopia, par Joakim Olofsson

Utopia. Des titres cyber-rock. Retour sur le cheminement jusqu’à cet album.

Cela fait un bon moment que je fais de la musique. J’ai démarré la composition en 2003, et tout ce temps passé à créer et inventer, à être immergé dans des états d’esprit, à se laisser envahir par l’inspiration, a vu son cortège de projets. Mais forcément, je me suis parfois dispersé.

rune bailleulconcert à Bailleul, France, 2008

Entre les morceaux métal, ambiant, folk/acoustique (photo, 2008), rock, ou progressif, la musique m’a permis d’explorer des sentiers divers. Et j’en suis arrivé en 2015 à vouloir faire quelque chose qui me trottait dans la tête depuis un moment : inclure des éléments électro dans mes titres.

J’avais à l’esprit comme point de départ un univers utopique, quasi fantasy, où toutes les civilisations vivent en harmonie, où nature et ville se mêlent. Et cela a donné Utopia, un album de  7 titres. Il arrivait à un moment de ma vie où je rêvais d’utopie, de mégalopoles, de cosmopolitisme.

future_cities.jpgartwork alternatif utilisé pour Utopia, par answersanswers.com/art

Je décris volontiers ce projet comme étant musicalement du cyber-rock chaleureux. Car en effet, les atmosphères y sont tantôt chaleureuses, tantôt froides, synthétiques.
Avec du recul, j’ai très vite été insatisfait de la production de cet album. Elle me paraissait trop brute, elle ne rendait pas hommage aux compositions, à l’ambiance voulue. J’ai donc décidé de retravailler cela cet automne.

Bénéficiant de la nouvelle configuration du home-studio, j’ai pu retravailler les enregistrements originaux avec le recul et l’expérience des nouvelles techniques acquises depuis 2 ans à travers les 6 singles que j’ai sortis depuis.
Le but a été de donner plus de vie, d’amener plus de créativité dans les 7 morceaux. J’ai pu améliorer le côté spatial du son, donner plus de puissance et de caractère aux instruments, avec toujours en ligne de mire l’image d’une musique entre urbanité et nature sauvage.

Les titres se succèdent et sont parfois épiques, parfois nostalgiques. Ils évoquent tour à tour les villes, les vastes espaces, la nuit, le soleil brûlant. Des guitares, du piano, des sons synthétiques, des nappes planantes, du chant, des chœurs… Un space opéra musical somme toute très modeste, à mon humble niveau !

J’ai fixé la date de sortie de cette nouvelle version au 20 novembre 2017, j’espère que vous serez au rendez-vous pour (re)découvrir cette partie de moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s