Dans ma quête de liberté et de libération intérieure, je me suis tourné vers les philosophies de l’Extrême-Orient. En particulier le bouddhisme et le zen. Et tout naturellement, le Japon m’a vite fasciné. Un mélange de tradition et de modernité, de discipline et d’esthétisme.
Voici quelques-unes des choses qui me plaisent dans cette culture que je découvre de plus en plus au fil du temps :

50503977_322849761666696_6081231809682420847_n

Le raffinement
La cérémonie du thé, la méditation zen et la beauté des jardins que l’on trouve dans les temples en sont quelques exemples. La recherche d’une simplicité esthétique, sans artifice, qui permet à l’esprit de rester concentré et désencombré de tout superflu, tout en honorant la nature et la place de l’homme en son sein.

La pop culture
J’aime beaucoup les animes (Your Name, Studio Ghibli, Le Garçon et la Bête,…) ! J’aime quand ils regorgent de vie, quand ils sont comme des tableaux de la vie au Japon, pleins de poésie et de beauté. Le travail du graphisme, les couleurs, le soin apporté aux détails sont fascinants. L’histoire racontée est souvent pleine d’enseignement et de poésie également, et cela permet de se détacher de notre conditionnement occidental.
D’avoir un peu de recul et de s’imprégner d’une autre approche de la vie.
Autre élément pop culture : les jeux vidéos ! Quelle créativité ! J’aime en particulier les jeux de rôles (Final Fantasy, Dragon Quest, Xenoblade, Star Ocean,…) car ils sont la promesse d’un voyage avec des personnages, et leur camaraderie rend franchement accroc !
Je découvre aussi les mangas, c’est trop récent pour que j’en parle, mais je suis sûr d’y retrouver les éléments que j’aime !

Les maîtres zen (évidemment !)zen samouraïs
Leur sagacité, leur façon d’exprimer les choses de la vie de manière directe et profonde, allant droit à l’essentiel, pour nous montrer l’essence des choses.
La sagesse, les leçons de vie concernant le quotidien, tout cela a radicalement changé ma façon de voir l’existence.
Parmi mes personnalités préférées figurent Bankei, Bassui, Ikkyu, ou, pour un maitre plus contemporain ayant diffusé le zen en occident, j’apprécie Shunryu Suzuki pour sa gentillesse et sa simplicité.

 

La philosophie de vie
J’admire aussi la conscience de l’éphémère qu’ont les japonais. Le printemps en est un joli exemple. Sakura, ou la floraison des cerisiers, c’est l’occasion pour eux de célébrer la fugacité des choses, le mouvement éternel des événements de la vie, qui ne font qu’un passage rapide dans nos existences.

Bonus
La nourriture
Que je découvre, donc je n’ose trop en parler ! Ce que l’on connaît en occident se limite aux makis, sushis, mochis, aux soupes. J’ai découvert une certaine façon de se nourrir, copiée sur le rythme de vie des temples zen, à l’occasion d’une sesshin (retraite) zen en 2018.
Je ne demande qu’à explorer la préparation des légumes et fruits non transformés, le mélange des sensations (sucré, salé, amertume, piquant, etc…).

restaurant jap
Décoration dans le restaurant Japonais “Osaka Pluies”, Arras.